LE PAKISTAN (1)

Pakistan 1

 

 

L'aventure commence ! Après le repos iranien, le voyage devient un peu plus difficile au Pakistan. Seize heures de bus par ici, trente heures de train par là. Les distances ne sont pourtant pas si importantes... mais l'état des infrastructures existantes ne permet pas d'aller bien plus vite.

Ces trajets ne sont pas toujours des corvées, et j'apprends ainsi mes premiers mots de Pachto, puis ensuite de Hurdu (langue officielle nationale). Ici encore, curiosité et accueil sont présents, les pakistanais étant très concernés par l'avis du monde occidental quant à l'accessibilité de leur pays et à sa position particulière dans les événements internationaux récents.

 

   

Hommes à Taftan, ville frontalière avec l'Iran.

k

   

Le Belouchistan côté Pakistanais

Les routes sont mauvaises, et les moyens de transport tout autant. Je pars en début d'après midi pour un voyage qui m'amènera à traverser le désert du Belouchistan Pakistanais. Sur la route les gargotes permettent de reprendre quelques forces avec thé et repas.

 

   

Jeune Pakistanais du Belouchistan

 

   

Afghan dans les airs...

 

 

   

Scène de vie quotidienne à Quetta; lorsque les ânes, les moutons dans la rue côtoient rickshaws et voitures...

 

   

Bus urbain lourdement décoré

Peint, chargé de métal, de stickers, d'ampoules de couleur... Un bus comme de nombreux autres ici. Bus, camions et rickshaws passent ainsi par des ateliers spécialisés de décorations, et en quelques jours renaissent extérieurement pour une nouvelle vie de labeur.

 

   

Paysage (route Quetta-Lahore)

 

   

Double attente dans le train...

 

   

Badshehi mosque - Lahore

 

   

Les moments de beauté au Pakistan sont aussi souvent le fait de la relation qu'ont les Pakistanais avec leurs lieux historiques; de l'appropriation qu'ils en font: des familles pique-niquant ici, des jeunes jouant là, d'autres venus simplement pour admirer, pour s'émerveiller...

 

   

Jeunes enfants au fort de Lahore

 

   

Badshehi mosque

Une des plus grandes mosquées au monde pouvant accueillir près de 60.000 personnes; dernière et plus importante des mosquées Mogholes (lignée d'empereurs musulmans d'Inde du 16ème au 18ème siècle)

 

   

Jeune mariée

 

   

Peshawar

Des boutiques comme les autres ? Non. Nous sommes là dans la zone tribale à la frontière Ouest du Pakistan, non loin de l'Afghanistan. Ici, militaires et policiers Pakistanais n'ont le droit d'entrer. La loi est celle des anciennes tribus. Chacun est armé, et les hommes des milices circulent Kalashnikov à l'épaule.

Dans ce grand bazar particulier se vendent toute sorte de matériel de contrebande, mais aussi et surtout drogue (hashish principalement) et répliques locales d'armes en tout genre...

 

   

Homme à Peshawar

 

Pakistan 1