L'IRAN (4)

Iran 4

 

  Je termine ma visite du centre de l'Iran, et poursuis mon chemin vers l'Est. Je rejoins la route qui m'emmènera vers le Pakistan. Mais en attendant, d'autres lieux enchanteurs seront là (Shiraz, Yazd, Bam...), et de nouvelles rencontres, de nouveaux visages éclaireront ce parcours.

 

   

Takht-e Jamshid : Persépolis

150 ans ont été nécessaires à la construction de ce qui fut la capitale des achéménides (VII - IV siècle avant J.C.). C'est cette époque qui marque la création du premier véritable empire Perse.

 

   

Naqsh-e Rostam, Naqsh-e Rajab : Nécropolis (L'homme en bas est là afin de donner l'échelle)

A peine à quelques kilomètres de Persépolis, ont été creusés dans la roche les tombeaux de Darius Ier, Ataxerxès Ier, Xerxès Ier et de Darius II (le premier d'entre eux étant à l'origine de la construction de Persépolis).

 

   

Un soupçon de sourire, mais une certaine tristesse dans le regard

Ouvrier au bazar de Shiraz, quartier des tapis.

 

   

Tombeau de Hafez, grand poète Iranien

Aujourd'hui encore, le respect que portent les Iraniens à leurs grand poètes (Hafez, Saadi,...) est étonnant. Chaque jour, des jeunes et moins jeunes se retrouvent pour prier, et réciter les poèmes.

Un peu plus tard, c'est un vieil homme qui prend place au tombeau pour un rituel étonnant.

 

   

Moment de délicatesse à la chaykuneh du tombeau de Hafez

Quelques roses se promènent dans l'eau, animées par un petit jet les faisant s'enlacer l'une à l'autre

 

   

Arg-e Karim Khani - Pise version Iranienne

 

   

Jeu de marches au Bazar de Yazd

 

   

Ancien hammam transformé en restaurant chic

 

   

Tout est bientôt prêt pour la teinture. Laine blanche et citerne n'attendent plus que chaleur et colorants...

 

   

Tour du silence - Zoroastrienne

Cette tour était utilisée par les Zoroastriens (adeptes du Zoroastrisme, ou religion créée par Zarathoustra) pour y déposer les morts. La terre ne devant pas être souillée par les corps, ce sont les rapaces et autres charognards qui avaient la charge de faire disparaître les corps de défunts.

 

   

Sport traditionnel

Jeune homme maniant le Mill, ustensile de force de plusieurs kilos permettant de faire travailler bras et épaules.

 

   

Le froid est là, et dans les ruelles, devant les étals des vendeurs des bazars, se multiplient les petits feu.

 

   

Moustachu à Kerman

 

   

Clair-obscur 100% naturel dans le ciel...

Menaçant ? Non, un simple coucher de soleil frappant le plafond nuageux.

 

   

Jeune afghan à Kerman

 

   

Arg-e Bam

La deuxième perle de l'Iran, n'a pas été épargnée par le tremblement de terre de fin 2003. Ceux d'entre vous ayant déjà vu les lieux avant le désastre comprendront instantanément l'ampleur du désastre; pour les autres, il faut désormais imaginer à cet endroit, une vieille ville entière avec maisons, magasins, au sommet une citadelle...

 

   

Femme iranienne à Bam

 

   

Paysage vallonné aux abords de Zahedan au Sistan va Baluchestan (plus communément : le Belouchistan)

Ici, dans ce désert, trafiquants en tout genres se frottent aux militaires de part et d'autre de la frontière avec le Pakistan...

La chaleur est à nouveau là (35°C), et bientôt, très bientôt elle m'accompagnera au Pakistan à quelques kilomètres désormais.

 

Iran 4