L'INDE (1)

Inde 1

 

 

Repos forcé quelques jours en Inde (petite blessure au talon droit). Je reste quelques jours à Amritsar, ville sainte pour les Sikhs. De là, je rejoindrai une autre ville où se pressent les pèlerins du monde entier : Dharamsala. Ensuite ce sera direction Delhi, ville polluée, ville bruyante, ville que je connais déjà, et où malheureusement je dois me rendre pour des questions pratiques...

 

   

Baigneur au temple Hari mander (Golden temple - Amritsar)

 

   

Homme Sikh (Amritsar)

 

   

Nocturne au Golden temple

 

   

En Iran et au Pakistan, je m'attendais à devoir être diplomate, et recentrer le débat de "l'interdiction du port du voile Islamique" vers "la laïcité de l'école publique française".

Mais ici aussi la question est dans le coeur des Sikhs. Ces derniers vivent avec leur turban, dorment même avec, ne l'enlèvent que pour se laver les cheveux, se coiffer. Ainsi une nouvelle fois, on me demande "les français n'aiment-ils pas les étrangers, les Sikhs ?". Tout est une affaire d'information et ici, il semble que les médias n'aient pas vraiment pris le temps d'expliquer de quoi il en retournait vraiment en France.

 

   

Etude des lectures saintes

 

   

 

 

   

D'un lieu saint à un autre. Me voici maintenant à Dharamsala (Mc Leod Ganj), lieu de résidence du Dalaï Lama, et du gouvernement Tibétain en exil.

 

   

Réfugiée Tibétaine à Mc Leod Ganj.

Nous sommes là dans le temple principal, résidence du Dalaï Lama. J'aurai l'occasion de l'apercevoir, mais les audiences publiques ne reprennent que mi-février. Et je ne serai malheureusement plus là bientôt...

 

   

 

 

   

Jeune bouille tibétaine

 

   

Moulins à prière.

On distingue bien ici la séparation entre la partie haute, plus sombre, peu touchée et partie basse polie, lustrée; celle qui reçoit les mains des fidèles; celle que l'on presse pour faire tourner les "Om mani padme om"

 

   

Après un séjour non voulu mais nécessaire à Delhi j'arrive enfin à Leh. Je retrouve des lieux que j'avais visité quelques années plus tôt; et les retrouvailles sont hivernales.

 

   

Brûleur d'encens au temple du Jo-khang

 

   

Vendeur de fèves au marché

 

   

Festival de Leh

 

   

Attente

 

Inde 1